Himachal Pradesh

Jean-luc GODEFROY

L'un des pics qui nous entourent qui culminent pour la plupart à plus de 6 000 m
L'un des pics qui nous entourent qui culminent pour la plupart à plus de 6 000 m

Quelques impressions après notre trek.

Le voyage depuis la Réunion était long mais la récompense était au bout. Notre bref passage à Dehli nous a permis de recueillir une première impression. Evidement l'atmosphère du quartier où nous avons posé notre valise était à la hauteur des films vus à la télévision ; circulation intense, les boutiques tout au long de la rue, une vaches enroulées sous un porche comme un chien, faire attention où poser les pieds. L’Inde quoi...

 

Le voyage en bus  débutait à 19 heures, bien installés, les premiers sièges derrière le chauffeur. Après avoir regardé la sortie de la ville dans le soir qui tombait, j'ai pour ma part glissé dans un petit sommeil. Au départ, la circulation était dense mais il faisait encore jour. Quelque temps après je me suis réveillée, en face de moi, sur les côtés, il y avait des phares partout, le bus se faufilait à une vitesse qui me paraissait rapide. Comme je l'ai dit le lendemain, je me suis cru dans la « Guerre des Etoiles ». C’est là que j'ai dis  à Gérald (malade potentiel des transports) : « surtout n'ouvre pas les yeux et continue à dormir! ! ». Pour ma part j'ai eu un peu de mal à retrouver le sommeil.

 

Enfin dans la matinée, arrivée à Manali : hautes montagnes alentours, air pur, circulation quand même mais raisonnable, nous avons rejoint l'hôtel Mayflower avec notre guide, très aimable dès le premier contact.
 

Préparatifs, quelques achats, bonnets et chapeaux, et le lendemain matin nous étions frais et dispos pour commencer notre trek.
 

Présentation de l'équipe avec les poneys et début de l'ascension d'un escalier qui serpente dans le village, rencontre avec les habitants, petits bavardages, cool. Cependant l'escalier continuait, continuait et nous nous élevions tout doucement. En  bref une étape d'ascension jusqu'au camp. Là nous découvrons notre organisation : une cuisine avec toute sa batterie de casseroles, une salle à manger avec table et chaises, nos appartements, la douche et les WC.
 

 Il faisait frais et nous étions un peu inquiets pour la nuit, mais la distribution des sacs de couchage nous a rassuré. Le plus difficile étant de s'installer.
 

Je ne cache pas que je me suis réveillée avec moult courbatures, mais après un Doliprane, une toilette de chat dans la cuvette de "garam pani" (eau chaude), un excellent petit déjeuner, nous étions prêts à repartir.
 

De jour en jour les quatre étapes suivantes se sont déroulées, quelquefois dans la souffrance mais toujours nous étions émerveillés par la découverte de la nature, des fleurs du printemps, des montagnes majestueuses, la neige éternelle, …

Et nous profitions avec plaisir de toutes les explications fournies par Jean Luc et nos guides.
 


Nous traversons des plaques de neige
Nous traversons des plaques de neige



 
 

 


Au milieu des pâturages
Au milieu des pâturages



 

 


"Qu'il est doux ce petit agneau !"




Le plaisir du shopping
Le plaisir du shopping





Je laisse à un autre participant raconter la négociation pour acheter un mouton. Je veux simplement dire que nous avons  dégusté d'excellents repas tout au long du trek et que notre cuisinier mérite des étoiles.
 

Bien sûr de retour à Manali nous avons profité avec délice des multiples magasins offrant tous de plus jolis tissus les uns que les autres faisant le plein de souvenirs et de cadeaux. Gérald s'est fait raser et moi j'ai bénéficié d'une épilation des sourcils suite à une incompréhension (je voulais une couleur).


 


Château de Nagar
Château de Nagar






L'excursion le lendemain dans la vallée jusqu'au château de Nagar est un enchantement, et encore une fois nous avons fait un repas délicieux. 

Plat délicieux que l'on déguste d'abord avec les yeux
Plat délicieux que l'on déguste d'abord avec les yeux








Dans le sens du retour, le voyage nous a paru à tous beaucoup moins long, partant de bonne heure nous avons pu profiter des paysages pendant un bon bout de temps avant de s'endormir.
 

Que dire des 2 jours passés à Dehli, un plaisir de découvrir la multiplicité et la richesse des échoppes, les petits métiers, les monuments prestigieux.  Dommage trop court !!
 

Première expérience de l'Inde pour moi, je ne dis pas que je referai le même voyage, mais j'ai envie de découvrir d'autres régions, c'est sûr !

Geneviève